Les visas… part 1

En tant que Français, on ne se rend pas souvent compte de la chance que nous avons grâce à notre diplomatie de pouvoir voyager assez facilement dans la moitié des pays du monde. On ne pense aux visas que lorsque nous devons partir en vacances dans un pays ou un autre, au coup par coup, jamais plus… Et encore, comme la moitié du temps nous voyageons en Europe principalement, on ne pense même pas aux frontières que nous passons si facilement grâce à l’UE.

Mais là, j’ai été un peu obligé de me pencher sur l’histoire des visas, car traverser plus de 30 pays, cela implique passer beaucoup de frontières. Et il faut donc s’amuser pendant une bonne heure sur le site de la diplomatie (http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/) pour voir dans un premier temps si on a besoin d’un visa ou non. Tu listes tout, et quand tu fais le total :

  • 22 pays sans demande de visa
  • 3 à faire à la frontière
  • 3 à faire avant le départ
  • 5 à faire dans le pays d’avant

Au final, grâce à notre diplomatie, on peut constater que nous n’avons pas besoin de visa sur le continent Américain, ni en Océanie, et que certains pays d’Asie n’en demandent pas non plus pour les Français. Il ne me restait donc plus qu’à partir à l’aventure des ambassades à Paris pour faire l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan (gratuit si moins de 15 jours) et l’Ouzbékistan. Je devais aussi faire initialement le Turkménistan, mais après avoir lu de nombreux autres conseils de cyclistes ayant fait le voyage, j’ai décidé d’abandonner l’idée de traverser cette belle dictature de l’Asie Centrale (trop compliqué d’obtenir le visa, visa de transit de 5 jours seulement pour faire 1200km, et si visa de tourisme, il faut être accompagné d’un guide qui coûte 50/60€ par jour… donc sur 15 jours, je pouvais traverser 3 pays pour la même somme).

Me voilà confiant en ce lundi 26 décembre, lendemain des fêtes de Noël à traverser Paris pour faire la chasse aux Pokémons… euh aux visas !

  • Premier essai : Ouzbékistan. Failed. Ambassade fermée alors qu’elle devait être ouverte le lundi entre 9h et 12h. Et personne au bout du fil. Dommage pour moi.
  • Deuxième essai : Azerbaïdjan. Semi bingo. Ambassade ouverte, puisque j’avais rendez-vous. Mais j’avais oublié d’avoir une réservation d’hôtel, donc dossier incomplet. Heureusement, la personne était sympa, et m’a juste demandé de lui renvoyer par email la réservation pour finaliser le dossier. Reste plus qu’à attendre 2 semaines pour avoir le visa.
  • Troisième essai : Turkménistan. Failed. Oui, ce jour là, je voulais tenter quand même, pour savoir ce qu’il était possible de faire. Mais là aussi, ambassade fermée alors que noté ouverte, et aucun moyen de sonner à la porte de l’ambassade… C’était assez bizarre.
  • Quatrième essai : Une société pour faire toutes les demandes de visa d’un coup. J’avais lu sur Internet quelques avis dessus, donc j’ai voulu me renseigner à la source directement. Sur le coup, le principe est intéressant, vous donnez votre passeport, les documents remplis, et les gars s’occupent de faire toutes les démarches. Bon, quand le mec m’a annoncé les tarifs, je suis tombé sur le cul. Pas sur son travail pour les faire qui était de 45€ par visa, mais plus les « annexes » comme les lettres d’invitation and co qui étaient facturés une somme astronomique (70€ par papier). En gros, pour 5 ou 6 visas (dont la Mongolie , la Russie et la Chine), je m’en sortais pour presque 600/700€ de visas.
  • Cinquième essai : UGC pour voir Rogue One. Une tuerie interplanétaire ! Mais normal, ce n’était pas un visa ah ah

En rentrant chez moi, j’ai quand même voulu regarder de plus près les sociétés qui proposent les services de visa. Et là, ô, ô, ô, tu te rends compte qu’il en existe deux principales qui facturent uniquement leur service, pas les lettres d’invitation & co. Donc, que tu peux t’en tirer pour un bon prix, surtout quand tu n’habites pas à côté de Paris. Et en regardant encore plus loin, tu peux vite comprendre que tu peux faire assez facilement la plupart des visas par toi même, car certains comme la Chine ou la Mongolie peuvent se faire à l’ambassade du pays juste avant. Donc du coup, no stress !

Après cette belle journée parisienne et sur le web, j’ai pris le temps de tout lister sur la partie Visa pour y voir plus clair 🙂

Par | 2017-02-19T10:09:11+00:00 décembre 26th, 2016|France|1 Comment

Un commentaire

  1. […] 6 January 2017 No Comment France Deux semaines plus tard après l’épisode 1… […]

Laisser un commentaire