Les visas… part 2

Deux semaines plus tard après l’épisode 1

Me voilà à retourner sur Paris pour faire le tour des ambassades. Le programme ayant changé, je n’avais besoin que de 3 visas pour le début de mon parcours : Azerbaïdjan / Kazakhstan / Ouzbékistan. Pour les autres, après de multiples recherches, il me sera possible de faire la Chine depuis le Kazakhstan, puis de faire la Mongolie en Chine. Les suivants se feront à la frontière à chaque fois. Une épine du pied en moins.

En deux semaines, que s’est il passé de beau sur Paris :

  • Ambassade du Kazakhstan : je me retrouve seul dans une petite pièce à attendre un employé de l’ambassade… Puis le voilà. A moi de lui expliquer mon parcours et de voir comment obtenir le visa. Et là, j’apprends qu’il n’y a pas besoin pour les Français de faire de visa « multiples entrées ». Nous avons le droit à 30 jours à chaque entrée dans le pays, pas besoin d’autres visas, on peut entrer et sortir autant de fois qu’on le souhaite. Ouf, une chose en moins à faire ! Le petit mot fun de l’employé « vous voyez des français qui attendent ? c’est notre diplomatie qui permet ça ».
  • Ambassade d’Azerbaïdjan : Malheur, j’arrive devant, et j’avais oublié de prendre un rendez-vous avant. La boulette. J’appelle illico presto pour savoir si je peux quand même passer, et la très agréable secrétaire de l’ambassade m’accorde le droit de rentrer. Ouf, la chance était avec moi ! Je redonne mon passeport, puis j’attends une dizaine de minutes. Le temps de voir deux coursiers de deux agences de visa différentes faire leurs multiples demandes, de souhaiter de bons voeux, puis de repartir aussi vite. Puis là, le sésame est collé dans mon passeport, j’ai mon premier visa. VICTOIRE !
  • Ambassade d’Ouzbékistan : J’avais tenté d’entrer deux semaines auparavant… sauf que j’avais sonné à la mauvaise porte. Normal que personne ne m’ouvre ! Il faut aller sur le côté pour découvrir une petite porte qui nous fait rentrer dans un charmant bureau, avec des employées très accueillantes et souriantes. Ca donne le ton et donne envie d’y aller encore plus. Le temps de remplir mon formulaire, de coller une photo et de donner mon colissimo, je peux repartir sans mon passeport qui me reviendra sous une semaine chez moi directement.

Et avec cela, s’achève ma tournée des ambassades pour le moment. La prochaine sera plus funky je me dis, en tentant de faire mon visa pour la Chine. We will see 🙂

 

Par | 2017-02-19T10:08:51+00:00 janvier 6th, 2017|France|0 commentaire

Laisser un commentaire