Nos 10 conseils pour visiter la Turquie

Vous comptez vous balader en Turquie pendant 15 jours ? Alors prenez directement le Museum Pass. Il vous en coûtera 185LT, mais vous pourrez accéder à un très grand nombre de lieux dans toute la Turquie. Nous, nous l’avons su que trop tard, nous obligeant à payer pour chaque musée que nous visitions. Ne faites pas la même erreur.

Toutes les grandes histoires commencent par un thé en Turquie. Si une personne souhaite vous en offrir, même si vous venez d’en boire ou que vous n’avez pas soif, ne refusez jamais. Prenez le temps de vous asseoir et vous pourrez découvrir comme nous des personnes au grand cœur ayant envie de partager leur culture et leurs histoires.


Dans chaque ville, vous trouverez des sortes de cantines, où vous aurez le choix entre quelques plats seulement. Il vous en coûtera environ 15TL mais vous en ressortirez le ventre bien rempli. Nous ne l’avons découvert que trop tard grâce à nos amis belges, mais c’est une formule intéressante pour manger varié et équilibré chaque jour. Et si vous ne savez pas vous décider devant le choix des plats du jour, vous pouvez toujours demander un mix et vous aurez alors une assiette bien garnie avec toutes les spécialités du jour.

Dans de nombreuses villes touristiques, on vous proposera souvent de payer en Euros. Ne vous y trompez pas, le taux est démentiel la plupart du temps, du simple au double. Alors prenez toujours avec vous des LT, et des petites coupures de préférences pour ne pas devoir sortir les billets de 100 à chaque fois.


Si il y a bien quelque chose que nous nous sommes rendu compte, c’est la différence de prix entre ce qui est affiché sur Internet et ce que nous pouvions avoir en allant directement sur place. Nous pouvions parfois gagner jusqu’à 25% du prix affiché. Alors, prenez un peu de temps, faites le tour des hôtels ou pensions, et vous trouverez toujours un meilleur prix.

Partout où vous ne verrez aucun prix affiché, vous pouvez être sûr que ce dernier sera fixé en fonction de votre tête ou presque. Alors n’hésitez jamais à négocier le prix ou à dire que cela est trop cher pour vous, pour que le vendeur baisse alors son tarif. Nous avons pu le constater par exemple sur les vols en montgolfière où nous sommes passés de 400 à 235LT en moins d’une heure.


Même si le tourisme n’est pas encore à son apogée ici, et qu’il commence doucement à se mettre en place, certaines villes ont vite compris l’intérêt de gonfler les prix. Pour exemple, Göreme et toute sa région proche ont fait exploser leurs prix, tandis qu’à Nevsehir le coût est identique au reste de la Turquie. Les deux villes étant distante de 10km ou de 3,5LT par bus. Parfois, ne pas être directement dans la « bonne » ville peut vous faire faire quelques économies importantes

Là aussi, même constat qu’au-dessus. Qui dit zone touristique, dit prix élevés pour se restaurer. Alors prévoyez votre sandwich en l’achetant dans un petit supermarché avant, et profitez ensuite du panorama pour pique-niquer là où vous irez.


En ville, il vous en coûtera 2LT le trajet. En dehors, cela sera variable entre 3 et 4TL en fonction de la distance. Et sur les longs trajets, cela ne dépassera rarement les 100TL (et nous parlons de 13 à 15h de bus). Si vous êtes en vélo, attention à certaines compagnies de bus qui pourront vous demander un petit supplément pour emporter votre machine. Cela arrive, et c’est bien dommage, car cela est vraiment variable en fonction des destinations.

La Cappadoce vous donnera surement envie de faire cette activité phare de la région. Alors au lieu de réserver à l’avance votre vol et payer un prix exorbitant (150€ en France), faites le tour des agences de voyage ou des compagnies de montgolfières directement en fin de journée. Vous demandez un vol pour le lendemain matin. Souvent, pour remplir au maximum les ballons, vous pourrez avoir un bon prix et profiter d’un vol extraordinaire.

Par | 2017-05-24T12:51:51+00:00 mai 24th, 2017|Turquie|1 Comment

Un commentaire

  1. Jean Jacques ERNANDORENA 27 mai 2017 à 18 h 36 min - Répondre

    Bonjour à tous les 2,

    Merci pour ces bons conseils.
    Car à part la Cappadoce que j’ai visité, le reste c’est l’inconnu.
    Bon courage
    Jean Jacques

Laisser un commentaire