Tadjikistan – Notre carnet d’adresses

Douchanbé

Bazar 

  • Si vous cherchez des pièces détachées de vélo, vous pourrez trouver quelques pièces de rechange à un prix abordable dans le bazar qui se trouve en dehors de la ville

Supermarché Paikar (38.562639, 68.791762) 

  • Un supermarché en centre-ville qui propose de nombreuses petites pépites gustatives pour celles et ceux en manque des produits internationaux. Vous y trouverez du Nutella, du pesto, ou encore des préparations pour vos repas. Un petit plus non négligeable pour mettre dans le sac

Distributeur KazKom (38.562692, 68.795954) 

  • Le seul ATM dans Douchanbé qui permet de retirer jusqu’à 3000som et 300$. Le reste des ATM de la ville ne vous autorise qu’à retirer 1000som, et les dollars y sont inexistants.


Khorog

Pamir Lodge 

  • C’est le lieu de rendez-vous de tous les voyageurs, qu’ils soient à vélo, à pieds, en voiture ou en moto, tous s’y retrouvent pour partager de bons moments et de bonnes histoires
  • Les prix sont variables, allant de 5$ pour poser sa tente, à 7$ en dortoir, à 9$ la chambre triple, et jusqu’à 20$ pour une chambre double avec sanitaire. Il faut rajouter en sus 3$ pour un petit déjeuner très basique qui ne vaut pas son prix. Il est possible de faire sa lessive pour 50som.
  • L’ambiance dans l’hostel est top grâce aux personnes qui y vont, mais le staff laisse à désirer, ne se prenant pas la tête et se disant que l’argent rentre dans tous les cas. Dommage. A noter qu’ils parlent anglais ce qui aide un peu pour communiquer avec eux.
  • Le Wi-Fi est très très lent, permettant simplement d’aller sur WhatsApp. Pour du Facebook, il faut être très patient, et pour le reste, n’en parlons pas. De plus, le Wi-Fi n’est accessible que de 10h à 13h et de 18h à 22h, en dehors, le staff le garde pour lui.

Restaurant Indien – Delhi Darbar (37.491242, 71.526765)

  • Surement l’une des meilleures adresses de la ville si vous voulez vous dépayser un peu.
  • Le restaurant se trouve en plein centre-ville, juste à côté de l’une des sorties du parc. De l’extérieur, on pourrait croire qu’il est fermé, mais pousser la porte, suivez l’odeur, et installez-vous.
  • Les prix varient entre XXX et XXX pour de belles portions.

Restaurant Choi Khona (37.489862, 71.547772) 

  • Sur les bords de la rivière, en plein cœur du parc, vous trouverez ce petit restaurant. Le menu n’est pas très varié et peut-être un peu cher, mais pouvoir s’installer sur les topchans avec la rivière à côté, c’est juste parfait pour se détendre. Pour les amateurs de bière, vous pourrez en boire là-bas.


Yamchun

Akim homestay 

  • Presque au début de la montée pour Bibi Fatima, vous trouverez une famille agréable et très ouverte pour vous héberger. Moyennant 100som, vous dormirez sur des matelas dans une chambre, et aurez le droit à trois repas. De belles portions. Pas de Wi-Fi

Bibi Fatima 

  • C’est la source d’eau chaude à ne pas manquer sur toute la Wakham.
  • Elle se trouve à 7km tout en haut d’une colline. Vous pouvez soit prendre un taxi pour y être en une dizaine de minutes, soit prendre votre courage à deux mains et monter à la force des jambes. Il vous faudra une grosse heure pour y arriver, mais une fois en haut, vous pourrez vous prélasser.
  • Pas besoin de maillot, juste votre serviette. Ici, les sources sont séparées (homme et femme) et on y rentre nu.
  • Le prix d’entrée est de 10som par personne

Le fort 

  • Juste en dessous de Bibi Fatima, lorsque vous redescendrez, faites une halte sur le promontoire où se trouve le fort de Yamchun. Ses ruines sont plutôt bien conservées, et vous aurez une vue à couper le souffle sur la vallée une fois à son extrémité.


Murghab

Pamir Hôtel

  • Comme pour Khorog, c’est le lieu de rendez-vous de tous les voyageurs qui traversent la Pamir. De quoi pouvoir discuter et échanger avec un grand nombre de personne.
  • Pour 10$ la nuit, vous pourrez dormir dans un dortoir de 4 lits et avoir le petit-déjeuner. Le confort est correct. L’électricité est alternative, c’est-à-dire qu’elle n’est disponible que sur deux tranches horaires dans la journée. Pas de Wi-Fi.
  • Le personnel est normalement très serviable, mais nous avons eu la malchance pour notre dernier jour d’avoir été presque mis à la porte à cause d’une grosse réservation qu’il n’avait pas prévu à l’avance.
  • Dans l’hôtel, vous trouverez aussi bien un restaurant, une laverie, qu’un petit supermarché. Les prix sont un peu plus élevés que ce que vous pouvez trouver dans la ville.

Café Pamir 

  • Juste en dessous du bazar sur l’une des routes principales, vous trouverez ce petit café-restaurant qui fait de bons petits plats. Nous vous le conseillons pour son plov, surtout que ce dernier coûte deux fois moins cher que celui de l’hôtel


Homestay au Tadjikistan

Vahdat – Roadside restaurant and basic lodging

  • Juste après le check-point en venant de Douchanbé, vous trouverez ce petit complexe. Vous pouvez y manger et trouver un lit dans l’une des nombreuses chambres. Le confort est spartiate, il n’y a pas d’électricité, mais le prix est attractif (15som la nuit). Pas de Wi-Fi

Rushon – Rushon Inn Guesthouse

  • En plein centre-ville, une petite maison tenue par une ancienne parlementaire du Tadjikistan. Le confort est plutôt bon, avec la possibilité d’avoir sa propre chambre ou un lit dans un dortoir de cinq. Pour 120som, vous aurez la nuit, le diner et le petit-déjeuner. Pas de Wi-Fi

Ishkashim – Anis Guest House

  • En plein centre-ville, dans une énorme bâtisse, vous trouverez un confort relatif avec des chambres pour deux personnes. Le diner et le petit-déjeuner seront compris dans le prix global (120som). Des portions plutôt généreuses. Pas de Wi-Fi.

Alichur – Marco Polo

  • Une petite maison en début de la ville où vous pourrez dormir sur un matelas dans une chambre à part. La famille est d’une gentillesse extrême. Pour 50som, vous aurez droit au diner et petit-déjeuner. Pas de Wi-Fi.

Alichur – Nur

  • Un autre homestay dans la ville d’Alichur que nous n’avons pas testé, mais qui possède un sauna. Il est possible de payer 10som pour y accéder si vous ne restez pas chez eux.

Karakul – Aigerim Homestay

  • Une très bonne adresse si vous restez au bord du lac. Pour 100som vous aurez un matelas dans l’une des chambres, le diner et le petit-déjeuner. Le point fort étant sa douche très chaude, quelque chose de rare. Il faut dire qu’il s’agit d’une énorme bassine d’eau chauffée dans laquelle vous puisez votre douche. Pas de Wi-Fi.


Les sources d’eau chaude

Garmchashma 

  • Il vous faudra monter 7km dans la montagne pour la trouver. Nous n’y avons pas été, mais un autre groupe de cyclistes l’a fait et n’a pas trouvé cela très bien.

Malvoj 

  • Vous aurez le choix dans cette ville. Quelques kilomètres avant en venant de Khorog, vous trouverez une petite source naturelle tiède où il fait bon s’y baigner. Elle se trouve en contrebas de la route près d’un bâtiment délabré. Sur la route principale de la ville, une source s’y trouve aussi. Il faudra débourser 5som. Et si vous grimpez 7km dans la montagne, vous y trouverez un sanatorium.


 

Par | 2017-08-17T12:55:42+00:00 août 24th, 2017|Tadjikistan|0 commentaire

Laisser un commentaire